Lydia Lunch : film + spoken word #2 (31 octobre)

31/10/2021 → 18h / 18u
74  places disponibles

€10,00 €8,00 

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

À plus de soixante ans, Lydia Lunch n’a pas mis la moindre goûte d’eau dans son vin. En plus de 40 ans de carrière, la reine de la No Wave a eu bon nombre de projets musicaux, comme notamment Teenage Jesus & the Jerks, Big Sexy Noise, elle a collaboré avec Nick Cave, Sonic Youth, Brian Eno, Marc Almond (Soft Cell). C’est dans l’underground new-yorkais de la fin des années 70 que se forge la prose fougueuse et débridée de Lydia Lunch. Son engagement féministe, la musique, l’écriture, la poésie forment un tout dans sa vie. On ne saurait lister toute son œuvre musicale tellement celle-ci est vaste. Une partie du public connaît par contre moins bien ses écrits et sa plume incisive et percutante. L’art du spoken word permet de mettre en exergue les mots, d’exalter les textes, et Lydia Lunch y excelle superbement. Sa voix rauque, par moments énergique et acerbe, par moments plus douce et conciliante, est incroyablement expressive et musicale. En toile de fond : des visuels que lui a concocté son amie Beth B. Aujourd’hui, comme il y a 40 ans, la verve de Lydia Lunch reste entière et remarquable, et sera au Nova pour deux soirées de spoken word.

+ THE WAR IS NEVER OVER
BETH B., 2019, US, VIDEO, VO ANG ST FR, 75′
Le titre donne bien le ton : la guerre n’est jamais finie, certainement pas pour Lydia Lunch, cette vétérane qui depuis plus de quatre décennies est en première ligne pour défendre un punk rock sans artifices, direct et indompté. Avec une touche feminine assurée, en stiletto et à gros traits de lipstick. Il ne pouvait y avoir meilleure réalisatrice que Beth B. pour en dresser le portrait, et réaliser un film qui retrace un parcours de vie et artistique hors du commun. Les deux se connaissent depuis la fin des années ’70 et ont, chacune à leur manière, contribué au dynamisme fougueux de la scène no-wave new-yorkaise. C’est donc tout d’abord vers ses propres archives que Beth B. s’est tournée pour réaliser ce documentaire, mais aussi celles de complices de la première heure. “The War is Never Over” alterne des images d’époque tournées en Super8 à des interviews récentes avec Thurston Moore, Carla Bozulich, Donita Sparks de L7, Richard Kern, Kembra Pfahler… Et puis il y a évidemment Lydia Lunch, avec son humour décapant et une lucidité follement libre, qui se révèle comme rarement.

Informations complémentaires

Tarifs

Lydia Lunch tarif plein, Lydia Lunch tarif réduit